LÉVIS : Le Parcours des Anses

LÉVIS : Le Parcours des Anses

La plus belle piste cyclable de Québec n’est pas à Québec mais en face de Québec. Certes la Promenade Champlain offre un attrait indéniable en communion avec le fleuve mais sa voisine de l’autre rive offre un petit quelque chose de plus à travers ses variantes de décor sur ses 15 kilomètres en zone plus urbanisée.

Piste Lévis 7

Certains diront que trop proche de l’arbre on ne voit pas la forêt. Or, le Parcours des Anses s’étend sur une piste impeccable donnant un superbe point de vue distant de la ville de Québec, ses fortifications, son château et son port. Contrairement à la Promenade Champlain qui est un parc s’étendant sur 10 kilomètres, la piste lévisienne change de décor plus d’une fois.

La piste offre une surface de roulement impeccable jamais lézardé et surtout bien balisée. Le gazon n’est pas entretenu négligemment et les bosquets de fleurs sont multiples tant en bordure de la piste que depuis les arrières cours des propriétés riveraines qui les entretiennent jalousement comme celles de leur devanture certainement.

Le Parcours des Anses peut s’avérer un maillon d’une circum-randonnée alliant les deux rives via le traversier à une extrémité et à l’autre, le vieux pont de Québec. D’autres privilégieront un aller-retour de 30 km qui pourrait avoir comme point de départ l’extrémité ouest de la piste à partir du petit stationnement de la rue Laroche (sic) dans le secteur St-Romuald à l’angle du boulevard de la Rive-Sud.

Piste Lévis 4

Dès les premiers coups de pédales, on franchit le pont de l’ancienne emprise ferroviaire surplombant la rivière Etchemin. On ne peut imaginer que les trains passaient si près des habitations construites déjà en bordure de trottoirs et ce, bien avant que les commissions d’urbanisme de villes ne les obligent à se construire plus en retrait. C’est là tout le charme du Vieux St-Romuald que l’on peut aussi visiter en délaissant momentanément la piste.

À mi-parcours, nous voilà au cœur du bas du Vieux-Lévis avec l’ancienne gare et l’embarquement du traversier. Ce secteur est en instance d’une refonte draconienne qui ne fera que bonifier la halte pour plusieurs.

Un peu plus à l’est, le décor change à nouveau et rappelle celui du réseau cyclable d’une autre capitale, Ottawa. Les aires de piquenique ombragées sont bienvenues mais quelques tables supplémentaires seraient de mise.

De là, s’amorce une douce mais constante ascension d’une demi-douzaine de kilomètres qui stimulera quelque peu le cardio sans pour autant décourager les moins sportifs. Ne pensons qu’au retour, la pente ne sera que descendante.

Piste Lévis 1

Au terme de la piste, après avoir profité de coups d’oeil imprenables sur la pointe ouest de l’Ile d’Orléans et au loin, la chute Montmorency, une chaussée partagée pourrait vous conduire à la magnifique piste de Bellechasse, s’étalant sur 75 kilomètres de pistes, aussi asphaltées sur une ancienne emprise ferroviaire.

Le Parcours des Anses est une agréable balade non seulement pour l’œil et les mollets, mais il permet de réaliser qu’un aménagement urbain intelligent avec ses 8 parcs et ses 6 stationnements gratuits constitue un actif indéniable pour les communautés. Et ce n’est pas parce que c’est gratuit que ce n’est pas de haute qualité.

Piste Lévis 10Piste Lévis 11Piste Lévis 9Piste Lévis 8Piste Lévis 6Piste Lévis 2Piste Lévis 3