CAMPING PANORAMIQUE : le festival des voiturettes

CAMPING PANORAMIQUE : le festival des voiturettes

Ne vous laissez pas berner par le nom de ce camping, car il n’y a rien de panoramique au Camping Panoramique de Portneuf. Tout au plus une vingtaine des 500 sites donnent sur une vue partielle du fleuve depuis le bassin versant. Vous en aurez quand même plein la vue, mais bien autrement.

Ce camping n’en est pas un pour voyageurs, car il est occupé à 90% par des saisonniers qui prennent jalousement soin de leurs lots parfois avec bon goût, parfois autrement. La communauté semble tricotée serrée dans ce village présentant certainement le plus haut taux « per capita » de voiturettes de golf sur un terrain de camping. Il y en a tellement qu’on peut tout de même être rassuré qu’elles soient non polluantes sinon il règnerait un smog au-dessus de ce mini-village comme au-dessus de Los Angeles.

Panoramique 600 8Certes j’étais au fait du profil de ce camping, mais je voulais quand même en faire une expérience lors d’une brève sortie peu éloignée de Québec. « Je ne voulais pas le savoir – je voulais le voir ». Mes attentes étaient claires soit de séjourner dans l’un des campings ayant le plus haut taux de saisonniers au Québec et de me faire voyeur de leurs us et coutumes.

Les campeurs de passage sont donc des marginaux, voire même une attraction pour les saisonniers qui au petit café du matin, à l’apéro et après le souper, sillonnent en un cortège incessant à bord de leurs voiturettes, l’aire de ces visiteurs pour voir « les nouveaux arrivages ». Oubliez la petite marche de santé pour eux. Le va-et-vient est étourdissant.

Panoramique 600 9

Le Club des loisirs est maître d’oeuvre d’une kyrielle d’activités, concours, spectacles, bulletin d’info, tirage moitié/moitié et plus encore. Tout le monde se connaît dans ce village Gaulois. Les voyageurs de passage sont regardés avec méfiance. Ils sont même « persona non grata » à la bibliothèque communautaire.

Panoramique 600 6

Nous pourrions parler d’un quartier à l’échelle réduite. Les grosses voitures de la ville deviennent les voiturettes de golf. Le réseau de circulation présente des artères si serrées que les grosses montures en visite se frottent au panache des arbres qui aurait intérêt à être émondé. Le train de banlieue est un joli petit choo-choo dont les clients sont aussi de petite taille. Le terrain de golf est une normale 3 à échelle très réduite où il ne faudra pas se surprendre de voir des « foursome à 6 joueurs ». (sic)

Les quelque 50 sites pour voyageurs auront peut être meilleure considération depuis l’arrivée d’un nouveau propriétaire au printemps 2014, soit la grande chaîne canadienne Parkbridge. Premier geste concret, la relocalisation de l’entrée et l’aire d’accueil plus rapprochée du secteur des caravaniers en visite devrait mieux scinder les deux faunes. Déjà un très joli jardin aux multiples cascades d’eau agrémente le secteur.

Panoramique 600

La nouvelle administration devra cependant resserrer ses règles dans sa zone « camping traditionnel » où le couvre-feu de 23 heures, pourtant clairement affiché à l’enregistrement n’est guère respecté. Nous avons vécu 2 nuits pour le moins perturbées par 3 couples de campeurs ayant la jasette un peu forte au tour du feu et d’une couple de bières…. jusqu’à 2h15 du matin. Jamais le gardien d’une firme spécialisée qui était de faction ne sera intervenu pour faire respecter le règlement. Ajouter à cela le bruit incessant de l’autoroute 40 pourtant 2 km plus au nord et on était loin de la quiétude recherchée.

VENI– VIDI – VICI … et on ne nous y reprendra plus …

Panoramique 600 15Panoramique 600 1Panoramique 600 3Panoramique 600 5Panoramique 600 14Panoramique 600 3 (1)Panoramique 600 2 (1)Panoramique 600 1 (1)
Panoramique 600 10
Panoramique 600 13
Panoramique 600 4 (1)Panoramique 600 11Panoramique 600 17Panoramique 600 12Panoramique 600 16