QUÉBEC PORTUAIRE : tourisme à flot

Le tourisme se porte bien et encore mieux à Québec. Sur une base nationale, Statistiques Canada révèle que le tourisme s’est accru malgré un taux de change moins alléchant pour les américains. En matière de croisières, l’augmentation se chiffre à 7,4% depuis 1990. A Québec, on ne flotte pas seulement sur des nuages mais aussi sur l’eau.

A l’aube de la saison des couleurs automnales, ce sont 5 navires qui ont accosté dans le port de Québec au cours des derniers jours. D’autres sont à venir. On estime que 155,000 croisiéristes auront envahi le Vieux-Québec cet automne. Les autorités locales parlent de 400,000 par an d’ici à quelques années.

Le Moulin à images a éteint ses projecteurs et Les Chemins invisibles du Cirque du Soleil ont rangé leurs trapèzes mais la saison touristique garde le cap avec les paquebots.

Nous avons navigué sur le bitume ces dernières semaines dans une croisière routière traversant 9 états américains. Au retour, sur la promenade Champlain et depuis la timonerie du condo, le Queen Mary 2 s’apprêtait à appareiller. Incroyable de le voir manœuvrer à quitter le quai sans l’aide de remorqueurs alors que les super-pétroliers en ont besoin de 3 pour l’accostage/appareillage à la raffinerie Ultramar de St-Romuald.

Nous aurions bien voulu repartir mais suite à la dernière odyssée, il nous faudra remettre nos finances à flot.

NDLR : Toutes les photos ont été captées sur I Phone ma NIKON ayant été oubliée dans le motorisé. Cliquez pour agrandir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *