JUPITER, FL : BUSH WILDLIFE SANCTUARY

Situé au nord de West Palm Beach sur la côte est floridienne, Jupiter est le repère d’une faune de gens riches et célèbres dont plusieurs résidences sont de luxurieux sanctuaires pour bien nantis. Au cœur de cette agglomération se trouve aussi un autre type de sanctuaire abritant cette fois une tout autre faune plutôt sauvage.

Le Bush Wildlife Sanctuary n’est pas un zoo, mais il se visite comme un parc zoologique. L’endroit est en fait un refuge pour animaux sauvages blessés. Durant leur convalescence, ils constituent aussi les acteurs d’un centre d’interprétation pour le moins captivant pour ceux en quête d’en apprendre un peu plus sur la faune animale floridienne.

En 2019, 4 900 animaux ont transité par le sanctuaire à raison d’une trentaine par jour. La grande majorité de ceux-ci seront retournés à la nature au terme de leur guérison après avoir reçu les soins appropriés. Les autres demeureront pensionnaires pour le grand plaisir des visiteurs notamment parce qu’ils sont handicapés et/ou qu’ils ne pourraient survivre dans leur environnement naturel.

Les divers animaux, reptiles ou oiseaux proviennent très majoritairement d’accidents de la route, d’électrocution, d’espèces empêtrées dans des filets de pêcheurs. L’animal le plus souvent rescapé est l’opossum qui est un petit mammifère ressemblant à un rat blanc qui a la grosseur d’un chat

L’aspect éducationnel du sanctuaire est très important. Chaque enclos comporte une description bien illustrée de l’animal qui s’y trouve. Une pergola animée permet des présentations thématiques sans oublier un centre d’interprétation didactique bien réussie.

Annuellement, ce sont quelque 130 000 personnes qui profitent de l’accès gratuit au sanctuaire quoique les dons soient bienvenus pour alléger le budget annuel d’opération de $800 000 de cet organisme à but non lucratif. Son fonctionnement s’appuie surtout sur une importante cohorte de bénévoles.

Dans une Floride inondée par l’omniprésence de « sanctuaires » commerciaux et immobiliers, rares sont les endroits distinctifs qui permettent de découvrir  autre chose et ainsi enrichir son séjour. Le Bush Wildlife Sanctuary s’ajoute à nos belles découvertes floridiennes que furent le  jardin japonais Morikami ou le Jonathan Dickson State Park.

DEVINETTE : Aux 2 dernières photos du diaporama ci-après, pouvez-vous faire la différence entre un aligator et un crocrodile ?

  • Visité janvier 2017 & mars 2020

Bush 801 1

Bush 801 1

Bush 801 3

Bush 801 3

Bush 800 13

Bush 800 13

Bush 800 5

Bush 800 5

Bush 800 3

Bush 800 3

Bush 800 4

Bush 800 4

Bush 800 1

Bush 800 1

Bush 800 8

Bush 800 8

Bush 802 3

Bush 802 3

Bush 800 14

Bush 800 14

Bush 800 9

Bush 800 9

Bush 800 10

Bush 800 10

Bush 800 15

Bush 800 15

Bush 800 11

Bush 800 11

Bush 800 12

Bush 800 12

Bush 800 16

Bush 800 16

Bush 802 2

Bush 802 2

Bush 802 1

Bush 802 1

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *