PIGEON FORGE, TN : TROP C’EST COMME PAS ASSEZ

Bienvenue dans l’incommensurable parc d’attractions qu’il puisse exister… au monde. Celui de La Ronde fait indiscutablement figure d’enfant pauvre devant ce géant. Jamais vous ne pourrez tout voir et tout essayer. N’osez même pas relever le défi. Trop c’est comme pas assez !!!

Pigeon Forge est jeune ville de moins d’un siècle d’existence et dont la population modeste est d’à peine 6,000 habitants. Pourtant elle accueille chaque année plus de 10 millions de visiteurs attirés entre autre par son voisin, le parc national des Great Smoky Mountains. Créé en 1934, il est le plus important des États-Unis.

Pigeon Forge est en quelque sorte un mixte de Las Vegas et Disney sans être les deux. On ne serait pas surpris d’apprendre que sur le plan de l’hébergement en hôtellerie, elle puisse supplanter les deux autres villes du divertissement tellement l’offre diverse est étourdissante. En 2018, la destination a généré un chiffre d’affaires de 1,4 milliards, en hausse de 7% sur l’année précédente et ça ne semble pas vouloir s’arrêter.

L’endroit est aussi le bastion de la réputée star du country, Dolly Parton, qui prête plus que son nom mais aussi ses deniers à l’un des parcs d’attraction appelé Dollywood. La chanteuse s’est associé en 1986 à la famille Herschend dans l’acquisition et la transformation de ce qui était le Rebel Railroad Park.

Dolly Parton, dont la fortune (500M$) est supérieure à celles de Madona et Lady Gaga (+300$M) ne dirige pas l’endroit mais siège à son conseil d’administration. Comme tout bon complexe qui se respecte, le parc de la star a aussi son propre hôtel du nom de Dollywood DreamMore Resort.

Tout comme Disney mais moins pour Vegas, Pigeon Forge est une destination principalement pour les familles de tous les budgets. Il y a notamment une douzaine de campings. L’offre en restos se décline sous diverses formes thématiques sans compter que les grandes bannières y sont toutes présentes.

Nous vous faisons grâce en photos des arcades multiples inhérentes à tout grand parc d’amusement qui se respecte. Certains pavillons thématiques sont toutefois à la saveur américaine : Think BIG !!!

Il y a bien sûr les omniprésentes boutiques souvenirs kitch mais aussi un méga centre de Outlets de bon goût.  Les manèges typiques s’intercalent le long du très long boulevard (sic) à travers des bâtiments pseudos muséaux comme celui d’Alcatraz ou encore du Titanic, assez impressionnant d’originalité en extérieur. (NDLR : Nous en avons visité aucun)

Il y a tellement de monde en tout de temps de l’année que le recours à la navette-trolley est fort prisé. L’an dernier, elles ont transporté quelque 3 millions de passagers dont 400,000 vers le seul parc de Dollywood.

Après avoir visité Disneyworld, Las Vegas et Hershey Park en Pennsylvanie nous ne pouvions imaginer que la société américaine puisse nourrir une autre destination de ce genre. La surprise de cette découverte inattendue sur le chemin du retour vers le nord nous aura littéralement sidéré… et c’est peu dire !

À LIRE AUSSI :
Camping : Savoir piger le bon numéro
Great Smoky Mountains : Antidote bienfaisant

  • Visité/séjourné en mai 2019

Pigeon Forge10

Pigeon Forge10

Pigeon Forge9

Pigeon Forge9

Pigeon Forge7

Pigeon Forge7

Pigeon Forge 34

Pigeon Forge 34

Pigeon Forge6

Pigeon Forge6

Pigeon Forge3

Pigeon Forge3

Pigeon Forge 42

Pigeon Forge 42

Pigeon Forge5

Pigeon Forge5

Pigeon Forge1

Pigeon Forge1

Pigeon Forge14

Pigeon Forge14

Pigeon Forge2

Pigeon Forge2

Pigeon Forge 33

Pigeon Forge 33

Pigeon Forge 32

Pigeon Forge 32

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *