3

TÉLÉCABINE MSA : Remise en service dimanche 1er mars

Beaupré, 29 février 2020 – Les représentants du Mont-Sainte-Anne annoncent que la télécabine de la station sera en fonction à compter du 1er mars 2020.

« Des inspections minutieuses et des tests ont été effectués, sous la direction des experts du manufacturier et la supervision des autorités concernées, sur l’ensemble des composantes de la télécabine. La conformité, le bon fonctionnement et la sécurité de la remontée mécanique ont été confirmés. La Régie du bâtiment du Québec a donc donné son feu vert pour une réouverture, » a souligné Maxime Cretin, Vice-président et directeur général du Mont Sainte-Anne.

L’inspection a permis de conclure que l’accident n’a pas été causé par un bris d’équipement, une intervention humaine ou une erreur opérationnelle, mais par un événement indépendant, extérieur et imprévisible. La source de l’événement provient d’une variation de tension sur l’alimentation électrique en amont de la station qui a généré une décélération du moteur et une oscillation anormale du câble de la remontée. Le frein d’urgence a été déclenché comme prévu, mettant la télécabine à l’arrêt.

La télécabine en question respecte tous les critères de sécurité et toutes les lois et règlements en vigueur. C’est d’ailleurs la première fois qu’un tel événement survient.

Le Mont-Sainte-Anne est profondément engagé à livrer les plus hauts standards de sécurité, et à continuellement investir dans ses remontées mécaniques.

« Nous sommes conscients que cet accident a été éprouvant pour les gens qui étaient à bord des télécabines, ainsi que préoccupant pour notre clientèle et nos employés. Nous avons pris et prenons toujours cette situation très au sérieux. Soyez assurés que nous avons pris toutes les mesures nécessaires et travaillé avec les meilleurs experts pourdéterminer la source de l’accident et réagir adéquatement, » ajoute Cretin.

Toutes les personnes qui se trouvaient dans la télécabine ont été rapidement prises en charge par l’équipe de premiers répondants du Mont-Sainte-Anne, ainsi que les services d’urgence. Le service à la clientèle a pris contact avec chaque passager, afin de vérifier leur l’état et leur fournir des ressources en cas de besoin.

Source :  Simon Lefebvre – Chef de service aux communications -Station Mont-Sainte-Anne Inc.
Crédit photos : Roger Laroche – carnetduski.com

Commentaires 3

  1. Des questions demeurent sans réponses :

    – Pourquoi un arrêt soudain du câble a t-il déclenché un mouvement d’oscillations latérales des télécabines, perpendiculaire au câble? Selon des témoins, certaines télécabines ont presque viré à l’envers, à preuve, les skis dans les porte-skis sont tombés au sol. Un mouvement longitudinal des télécabines est explicable, mais non un mouvement latéral. La seule possibilité semble être un montage asymétrique (hors du centre de gravité) du bras qui relie la télécabine à la pince de rétention. Mais pourquoi alors une telle conception?

    On explique l’incident par « une variation de tension sur l’alimentation électrique en amont de la station », donc autrement dit, sur le réseau de Hydro Québec. Il est bien connu que Hydro Québec affirme ne pas se tenir responsable de maintenir en tout temps la tension de son réseau.

    – Pourquoi Hydro Québec n’est-elle pas nommée?

    – Pourquoi seule la télécabine a t-elle été affectée et non les télésièges?

    – Quels moyens techniques ont été pris par la station pour s’assurer qu’une nouvelle baisse de tension sur le réseau n’occasionnera pas un incident semblable?

    Le Mont-Sainte-Anne s’en tire à relativement bon compte. Si un tel incident était survenu dans un télésiège, les skieurs auraient été précipités au sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *