1

TÉLÉCABINES MONT-SAINTE-ANNE : OÙ EN SOMMES-NOUS !

Déjà que la pandémie et les mesures sanitaires causent des maux de tête aux skieurs et gestionnaires de stations du Québec, voilà qu’en plus le Mont Sainte-Anne est confronté à un sérieux problème technique qui soulève polémique et perte de confiance chez ses clients. Autrefois fleuron du ski au Québec, la station de Beaupré bat de l’aile. Tandis que nombre de gérants d’estrades pourfendent sans commune mesure sur les réseaux sociaux, des irréductibles n’ont pas lancé la serviette en cherchant une avenue se solution.

Une trentaine d’hommes d’affaire onbt décidé de créer un organisme à but non lucratif pour assurer la pérennité de la montagne du Mont-Ste-Anne. L’organisme sera présidé par Yvon Charest, ancien patron de l’Industrielle Alliance. Le groupe souhaite s’impliquer pour améliorer la gestion de la montagne au profit de la communauté tel qu’il l’a confié sur les ondes des Radio-Canada Québec. Pour écouter l’entrevue, cliquez en haut de la photo de ce lien.

Mont Sainte-Anne : les télécabines toujours pas réparées à l’aube de la saison

L’initiative de l’OBNL pourrait avoir une portée à long terme, mais dans l’immédiat, il y a urgence dans la demeure. Les télécabines pourraient ne pas reprendre du service à temps pour la saison de ski qui débute dans un mois et demi, souligne Radio-Canada. Un échéancier pour la réparation des gondoles n’a pas encore été fourni par la direction de la montagne. Plus de détails…

COMMUNIQUÉ OFFICIEL DE LA STATION
Télécabine au Mont-Sainte-Anne : le travail des experts avance rondement

Beaupré, 24 octobre 2020 – Les étapes pour la remise en marche de la télécabine avancent comme prévu. Le Mont-Sainte-Anne suit le plan de travail confié aux experts et ingénieurs chargés du projet et met tout en œuvre pour le lancement des activités hivernales en décembre.

« Nous travaillons de concert et de façon continue avec les autorités compétentes, sous la direction et la supervision des experts en charge. La remise en fonction sécuritaire de la télécabine, au même titre que la préparation de nos opérations qui répondront aux exigences de la santé publique, sont nos axes de travail prioritaires à l’aube d’une nouvelle saison. »

– Maxime Cretin, Vice-Président Directeur Général, Région de l’Est


Remise en marche : rappel des étapes à suivre

En guise de rappel, une enquête exhaustive, réalisée sur plusieurs mois afin d’attester de l’intégrité et de la sécurité de la remontée mécanique, avait permis d’identifier les correctifs précis à apporter pour assurer son fonctionnement sécuritaire. Cette enquête a mené à un plan de travail qui est actuellement réalisé minutieusement par les experts et spécialistes externes en charge.

L’approbation de la conformité et de la sécurité de la remontée mécanique par les autorités compétentes fera suite à la finalisation du plan de travail alors que les correctifs nécessaires auront été apportés. Par conséquent, il est tout à fait normal que l’approbation pour la remise en opération de la télécabine ne soit pas encore émise.

Le Mont-Sainte-Anne continuera de communiquer régulièrement à ses clients et partenaires l’avancement des travaux.

Sources :  Simon Lefebvre – Chef de service aux communications Mont-Sainte-Anne — CRÉDIT PHOTOS : Roger Laroche

Commentaires 1

  1. Il semble que personne sauf la direction/ relations publiques peut parler de ce sujet. On entend cependant que les couts de réparation pour obtenir le permis de conformité sécurité serait de 2,5 M$. Considérant les normes COVID actuelles, il n’y a aucune urgence à effectuer les réparations en temps supplémentaire. L’objectif serait d’être prêt au moins pour l’hiver 2021 – 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *