top of page

BRIMFIELD, MASS : méga chasse aux trésors


Ce n’est pas une braderie, ni une brocante et encore moins un marché aux puces mais c’est surtout un marché d’antiquités et de vieilleries comme vous en avez probablement jamais vu. Présentée depuis 1950, la plus grosse exposition du genre en Amérique regroupe quelque 5,000 exposants étalés en rang sur un kilomètre et demi de long à travers 20 grands champs de la petite communauté de Brimfield à 40 minutes de Springfield, Mass. 40,000 visiteurs défilent durant les 4 jours de l’événement présenté chaque année à trois reprises en mai, juillet et septembre. Impossible de tout voir…


Le Brimfield Antique Show n’est pas unique mais il a cette réputation d’être l’un des plus grands en Amérique. Pas surprenant qu’on y vienne de partout sur le continent, non seulement pour vendre mais aussi pour acheter ou tout simplement pour fureter dans les nombreuses allées à s’y perdre.


En errant à travers les stands jonchés de divers objets aussi hétéroclites qu’insolites, on ne peut qu’être sidéré devant tant d’articles qui dans un autre contexte n’auraient probablement aucune valeur. Les américains ont une propension évidente d’être des collectionneurs invétérés. Certes, il y a les objets de grande valeur mais aussi des articles dénichés dans les greniers et sous-sols ratissés par des milliers de revendeurs qui viennent redonner une deuxième vie à ce que l’on croyait oublié à jamais.



C’est bien connu, les caravaniers cèdent souvent à la tentation d’aller errer chez les antiquaires ou de s’arrêter à une vente de garage et ce, au gré de leurs explorations dans les régions qu’ils visitent. L’offre est alors souvent réduite mais elle suscite quand même la curiosité. On y revoit des souvenirs d’enfance, des objets de décoration ou des articles ayant encore leur utilité ou même leur inutilité. Au Brimfield Antique Show, vous serez comme devant un vaste buffet où jamais vous ne pourrez vous sustenter tellement c’est gigantesque.



Les trois rendez-vous annuels de Brimfield sortent de tout entendements. À certains égards, le rassemblement présente des affinités avec celui du Festival Western de St-Tite et son tsunami de visiteurs. Mieux vaut arriver tôt pour éviter la cohue et s’assurer de ne pas rater une occasion. Il n’y a pas de frais d’admission. Le stationnement oscille en 3$ et 7$ selon le secteur choisi. Soyez bien chaussé, muni d’un sac à dos pour rapporter son petit butin ou même comme le font certain, un petit chariot d’épicerie.


Oubliez le lunch et rabattez-vous légèrement avant la cohue de l’heure du midi sur les divers kiosques de nourriture. Pour seulement 8$, un sandwich aux vraies tranches de dinde, farci de sauce aux canneberges sera loin de vous laisser sur votre appétit. Il y a peu d’aires de pique-nique et on mange sur le pouce en poursuivant la visite interminable qui aura raison de vous bien avant d’avoir compléter le tour complet.



Bien sûr, les amateurs de vraies antiquités seront servis à souhait mais la découverte de certains objets pourrait vous sidérer comme de vieux cercueils d’une époque lointaine, de grosses pièces d’avion d’avant guerre, une immense tête de bison empaillée qui a dû faire le gloire d’un vieux manoir, une vieille carriole amish… et la liste est sans fin.


Où se loger ?

Si ce n’était du refus de la municipalité de Brimfield de permettre le camping sur son territoire, les nombreux champs avoisinants seraient envahis de motorisés tout comme à St-Tite. Les caravaniers-campeurs devront donc se rabattre sur l’unique camping de l’endroit qui affiche rapidement complet ou trouver à se loger dans un périmètre de moins d’une heure de l’endroit. La ville de Springfield ou la périphérie nord de Boston seraient des endroits désignés où l’on peut agrémenter le séjour par la visite d’autres centres d’intérêt.


Boston se passe de description mais Springfield saura intéresser les amateurs de basketball qui voudront y visiter le Temple de la renommée (Hall of Fame) de ce sport si cher aux américains et qui a justement vu le jour dans cette ville.

Un arrêt à Brimfield ou Springfield pourrait bien marquer un retour sur le passé dont vous vous souviendrez longtemps dans le futur.


  • Visité 2 fois en septembre 2013 & 2014



Comments


Commentaires

Share Your ThoughtsBe the first to write a comment.
bottom of page