top of page

KEY WEST, FL : BALADE FURTIVE DANS LA CUBANO-AMÉRICAINE



Ce n’était pas un voyage au bout du monde, mais au bout de la Floride. En fait, un périple plus près de Cuba (100km) que de Miami (265km). C’était donc une autre Floride, plus exotique et moins commerciale faisant ainsi tout le charme de Key West.  Certes une ville touristique avec un port d’escale pour nombre de navires de croisières, mais qui réussit quand même à garder son empreinte distincte sans excès racoleurs.


Il y a bien sûr le bord de mer et l’axe principal de la réputée rue Duval, mais aussi l’envers du décor de ce vieux quartier qui mérite de s’écarter dans les rues avoisinantes et s’attarder à prendre le temps de…


L’objet de ce blogue n’est en rien une histoire racontée, un guide touristique, ou un amalgame de recommandations diverses, mais il est uniquement le fruit d’une caméra tout aussi baladeuse que son photographe errant.


Ce n’était pas une première visite. En fait, une seconde tout aussi charmeuse sinon plus encore. Si à la première découverte, nous nous en étions tenu qu’à une seule nuit tellement l’hébergement est exorbitant, le retour près de 8 ans plus tard méritait un séjour de 2 nuits à grande chambre partagée par 2 couples en harmonie, question d’amoindrir la facture salée comme la mer non loin.



Visite « Coup de chance » sans savoir que la photo ci-haut à gauche allait se traduire 4 semaines plus tard par une autre scène, celle de droite,  vue sur le site internet du Miami Herald. Key West était alors interdit au toursime et ses symboles forts abriés ! Pandémie oblige, même le symbole local portait le masque. (sic)




  •  Visité une première fois du 11 au 12 novembre 2012 et une seconde du 4 au 6 mars 2020

  • À LIRE AUSSI : 

Comments


Commentaires

Partagez vos idéesSoyez le premier à rédiger un commentaire.
bottom of page