top of page

LURAY CAVERNS, VA: cathédrales «underground»


Le stationnement du Luray Caverns est aussi grand que les panneaux publicitaires annonçant sur la route l’imminence de l’attraction touristique la plus réputée du coin. On croirait même arriver sur un site comparable aux sanctuaires de ND du Cap ou de Ste-Anne-de-Beaupré avec sa boutique de souvenirs et ses musées complémentaires. L’allégorie n’est pas loin de la vérité. Ces cavernes sont de vraies cathédrales.


Des 4 sites du genre dans la région, celui de Luray constitue à juste titre le plus important. A prime abord, on est en droit de craindre l’attrape-touristique mais plus on s’enfonce dans ces immenses grottes souterraines, plus on reste ébahi. A travers un jeu de lumières accentuant de façon spectaculaire les couleurs des minéraux et les formes diverses de ces milliers de stalactites, on oublie que le sentier de 1.25 mile bien pavé serpente à travers les diverses grottes jusqu’à une profondeur équivalent à un édifice de 10 étages.



Comme toute cathédrale qui se respecte, il ne faut pas se surprendre que plus de 500 mariages y aient été célébrés depuis le début des années 50. On y retrouve même un orgue pour le moins particulier et unique au monde appelé « Great Stalacpipe Organ ». Son concepteur a mis trois ans pour identifier près d’une trentaine de notes émanant de la percussion d’un petit marteau sur des stalactites de différentes grandeurs. Il en résulte une sonorité unique où certaines mélodies peuvent ainsi être reproduites.



La visite  dure environ une heure. Malgré la profondeur atteinte, les visiteurs n’auront que 68 marches à descendre ou monter au départ/arrivée. Tout se fait de façon fluide où la redondance du spectacle est brisée par les intéressantes descriptions du guide permettant de mieux comprendre certains phénomènes. L’un de ceux là constitue indiscutablement, un vaste étang d’à peine 20 pouces de profondeur, qui donne une impression tout autre en faisant miroiter les stalactites du plafond comme si elles étaient aussi au creux d’un lac profond. Wow !


Plus d’un demi millions de personnes visitent chaque année les grottes de Luray. La journée la plus fréquentée demeure celle du Labor Day 2012 où une file d’attente de 6,000 personnes serpentaient longuement à l’entrée de la billetterie jusque dans le stationnement.



Au terme de la visite, un « puits aux souhaits » (whishing well) recueille la petite monnaie des visiteurs. Croyez-le ou non mais de 1954 à 2010, quelque 897,933 $ ont été amassés au bénéfice de différents organismes communautaires de la région. Pour l’anecdote, précisons qu’une fois par année, ce sont les costauds membres de l’équipe de football local qui convoient hors de la grotte les sacs de petit change vers le camion blindé.



Soulignons en terminant que le droit d’admission (24$ –  21$ avec CAA)* est amorti par la visite d’un musée de quelque 170 vieilles voitures et carrioles. La présentation est de qualité. Ajoutez-y un petit détour vers un autre musée d’histoire et un impressionnant labyrinthe végétal. Vous conclurez que finalement que la visite en valait le détour et le prix. Arrivez tôt cependant ! (*prix 2012)

  • Visité en septembre 2012 



Comentários


Commentaires

Partagez vos idéesSoyez le premier à rédiger un commentaire.
bottom of page