top of page

ROXTON FALLS – AU GÎTE DES OIES

Dernière mise à jour : 1 déc. 2023


(Terego) – C’était jour de premières… au pluriel : Première sortie avec notre nouveau petit VR. Première visite comme membre Terego. Une des toutes premières visites de la saison dans ce qui risque de devenir une destination fort prisée. Voilà des premières qui ne seront certainement pas une dernière car nous y reviendrons !


La ferme Au gîte des oies est née du dur labeur d’un couple passionné dont les écueils de santé les auront forcé à passer le flambeau 8 ans plus tard. Consolation certaine pour les fondateurs Linda Lazure et Louis-Paul Querel qui agissent dorénavant comme mentor de la relève assurée par une nouvelle propriétaire très motivée.

Linda et Louis-Paul habitent toujours les lieux et sont à même de voir la métamorphose rapide de leur création qu’ils souhaitaient être reprise par des jeunes tout aussi passionnés qu’eux. Profitant d’un bon soutien dans ses ambitions, Safia Barrou est déjà très avancée dans son plan d’affaires bien arrêté, lequel est fort prometteur.


La jeune ferme n’a pas été affectée par la grippe aviaire, mais la nouvelle proprio demeure très très prudente dans la gestion de son nouvel élevage. Elle aura en l’espace d’un an jeté les bases d’une transformation moderne tout en veillant surtout à protéger le caractère champêtre du lieu. Certes, tout n’était pas en place lors de notre passage, mais le travail accompli jusqu’ici témoigne que Safia est sur la bonne voie. Voir la progression rapide des nouveaux aménagements motive déjà en soi la visite de l’endroit.

Lors de notre bref séjour, il n’y avait pas encore le millier d’oies qui inonderont bientôt les pacages clôturés comme dans un ranch. Nous avons vu à travers la vitrine de la pouponnière combien rapidement se fera la multiplication de la population assurée par un groupe de géniteurs aperçus dans un autre enclos où on demeure à distance par précaution face aux risques de contamination. Les mesures appliquées avec rigueur illustrent le soin que l’on apporte à protéger les oies sans négliger la découverte par les visiteurs.

L’esprit du concept Terego de découverte du terroir en VR est visiblement à son meilleur. Il y a trois stationnements impeccablement aménagés sur gravillon sec, pourvus d’une belle table de piquenique avec son parasol rouge et adjacent à un joli étang. On regrettera que la règle Terego oblige à ne pouvoir y demeurer plus qu’une nuit.


Outre le bel historique du lieu et son avenir en devenir, le haut fait de la visite aura été de profiter du repas du soir servi à « son campement ». Belle surprise gustative !

Jetez un coup d’œil au menu ci-après et vous saurez déjà saliver. Une sortie au resto n’aurait pas d’égal. Imaginez le tout offert pour seulement $50 par personne, incluant les taxes et le pourboire. Difficile à battre quand déjà la nuit ne vous a rien coûté. ( NB : Il faudra réserver avant l’arrivée – le prix forfaitaire pourrait varrier)

Si la visite subséquente le lendemain dans une autre destination Terego nous a profondément déçu (ndlr : nous tairons le lieu car on a même pas daigné y séjourner), force est de saluer l’hospitalité du Gîte des Oies qui place la barre haute chez tous les hôtes du merveilleux concept Terego.

  • Visité le 10 mai 2023


Comments


Commentaires

Share Your ThoughtsBe the first to write a comment.