top of page

SORTIE BUISSONNIÈRE À l’ÉCOLE DU 3E RANG


Les visites Terego chez l’habitant ont cette particularité que les séjours limités à une nuitée n’offrent qu’une brève découverte de l’endroit et des produits offerts, tout comme lors des dégustations de bouts d’allée chez Costco. Heureusement, les échanges cordiaux avec les hôtes permettent souvent de pouvoir jauger l’envers du décor et tout le labeur qu’on ne voit pas toujours. L’École du 3e rang de St-Joachim-de-Shefford s’inscrit dans ce registre.


Sise dans une municipalité de la Haute-Yamaska en Estrie, la ferme/vignoble/cidrerie a déjà abrité l’une des 8 écoles de l’endroit, aujourd’hui toutes disparues. Il y a 20 ans, les propriétaires actuels émoulus de la ville y plantaient leurs premières vignes sur une partie des 50 acres que comporte la terre. Sans aucune génétique agricole, ils auront eu à y « faire leur classe et bâtir leur école ».


Tels de vaillants professeurs multidisciplinaires, Nancy Gauthier et Robert Brien savent enseigner aux visiteurs tous les aspects de leur ferme, l’une des rares à cultiver 5 fruits : le raisin, la poire, la pomme, la cerise et les prunes sans compter l’élevage de veaux. Leurs produits dérivés se déclinent sous des appellations inhérentes à l’école : la Rentrée, le Bulletin, la Classe de neige, la Relâche, la Retenue….


L’École du 3e rang est d’ailleurs l’un des 2 seuls producteurs de poires au Québec. On ne peut qu’être impressionné par les quelque 500 bouteilles dans lesquelles se développent sur l’arbre ce fruit que l’on retrouvera dans un élixir unique.


Les visiteurs Terego profitent de 5 emplacements bien au niveau sur gravillon dans le petit stationnement d’une des vielles écoles rebâties et attenant aux vignes, pommiers et poiriers. Sur permission, il est possible de s’installer parmi les plantations à condition qu’on ne soit pas en périodes d’épandage ou d’auto-cueillette.


Après avoir traversé le vignoble ceinturé d’une clôture électrique anti raton-laveurs (désactivée le jour), on rejoint en à peine deux minutes de marche la boutique où souvent les produits sont exposés sur la galerie qui fait office de bar à la dégustation.


Difficile de ne pas succomber aux étonnantes découvertes comme le Cidre pétillant aromatisé à la rhubarbe ou encore le vin blanc La Marelle. À ces produits se seront ajoutés à notre liste d’achats, des tournedos et saucisses de veaux ainsi que des légumes frais issus du petit marché dominical qui s’installe chaque semaine. Et que dire du pain aux olives venant du marché de Racine.


Voilà une visite où nous ne serons pas demeurés sur notre appétit. Nous en garderons le souvenir d’une école du 3e rang dotée d’une belle cour de récréation.

  • Visité samedi 2 septembre 2023



21 vues

Comments


Commentaires

Fikirlerinizi Paylaşınİlk yorumu siz yazın.
bottom of page