top of page

TRAIN DE NOËL : UN CONVOI QUI ÉMERVEILLE


C’est une tradition annuelle depuis 1999, mais une première dans les Cantons-de-l ’Est soit depuis l’acquisition par le CP à la fin 2019 des 774 kilomètres de la voie ferrée du Central Maine and Quebec Railway. Le Train de Noël du CP est visiblement un événement aussi attractif que les défilés traditionnels du Père Noël.


Dans un estimé très conservateur, le service de police de Sherbrooke anticipait qu’un millier de personnes accourraient au passage du convoi peu après le crépuscule du jeudi 24 novembre. C’est plutôt un impressionnant tsunami de petites familles et personnes de tous âges qui dans l’heure précédente l’arrivée du convoi, convergeait à pied et difficilement en voiture vers le joli Marché de la Gare. 



Postée sur le viaduc de la rue Belvédère, une horde de curieux attendaient patiemment l’arrivée du convoi comme si c’était celle d’une rock star. Avec à peine quelques minutes de retard, le train en provenance de Lac Mégantic fit une lente et spectaculaire arrivée.



Le temps et la température ne pouvaient être meilleurs complices avec un confortable mercure autour du zéro et la blancheur des premières neiges de l’hiver.

Le long convoi s’est immobilisé pour une escale d’une heure où l’attroupement eu tout le loisir de prendre en photo les différents tableaux lumineux sur chacun des 14 wagons.



Soudainement, l’un de ces wagons s’est transformé en scène de spectacle mettant en vedette un duo certainement populaire, mais inconnu de la majorité. On a eu droit à une prestation de musique Country de la montréalaise Brittany Kennell et de l’auteur compositeur autochtone Don Amero. D’ici la fin du parcours le 18 décembre, ce sont 10 artistes anglophones qui vont se produire à travers 168 concerts au gré de l’itinéraire.



S’il est une critique à faire à cette initiative marketing de la très anglophone société « Canadian Rail », c’est de ne pas avoir privilégié un artiste ou un groupe francophone pour la portion québécoise du convoi. On aurait eu droit à un vrai party à la saveur de nos traditions du Temps des Fêtes.


L’une des initiatives fort louables du Train de Noël est d’amasser des fonds et denrées pour les banques alimentaires qui se trouvent le long du parcours. $5,000 auraient été amassés à Sherbrooke, mais nous n’avons pas été sollicité ni même vu un endroit de dépôt sur le site. À améliorer s’il devait y avoir récidive.


À la veille de la frénésie du Vendredi Fou et du sprint commercial de décembre qui s’en suit, saluons tout de même cet événement qui vient donner un vrai sens d’émerveillement inhérent à la période des Fêtes. Au lendemain d’une période pandémique tendue, il est temps de retrouver ces moments qui replacent l’équilibre perdue depuis 2 ans dans la vie de plusieurs.

*Découvert novembre 2022



Kommentare


Commentaires

Partagez vos idéesSoyez le premier à rédiger un commentaire.
bottom of page