top of page

TOURNANT MAJEUR AU MONT SUTTON

Dernière mise à jour : 10 déc. 2023


Sutton, août 2023 – Les années de service à la montagne de Luc Boulanger, véritable pilier du Mont SUTTON, ne se comptent plus. Figure emblématique de l’industrie du ski au Québec, c’est avec beaucoup d’émotions et de fébrilité que ce dernier passe le flambeau de la direction des opérations à monsieur Nicolas Léger-Loiselle, diplômé en ingénierie mécanique et fort d’une grande expérience et grande connaissance de la montagne. Une passation des responsabilités dont le succès sera assuré par une collaboration sur quelques années, Luc Boulanger demeurant présent pour accompagner de sa précieuse expertise la nouvelle direction aux opérations.

LE MONT SUTTON, UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Luc Boulanger, bien connu de tous, ne fait qu’un avec le Mont SUTTON. Rappelons que la station de ski a été développée dans les années 1960 par Réal Boulanger, son père, dans l’idée de faire naître au Québec une station unique où pratiquer le ski dans un décor enchanteur des Cantons-de-l’Est au cœur des fameux sous-bois. C’est donc de dire que ce dernier a grandi sur la montagne, avant même d’y skier! Celui-ci s’est rapidement senti investi par la mission de son père, également cofondateur de l’Association des stations de ski du Québec (ASSQ), et est demeuré actif dans le développement de la montagne à chaque étape de sa croissance, y prenant aisément les rennes. Réal Boulanger croyait fermement que le ski était un sport agréable en toutes conditions, sécuritaire et accessible à tous. Il souhaitait réunir tous les facteurs maximisant l’inexplicable plaisir à glisser sur la neige à travers les arbres avec des skis pour développer sa montagne, mais plus encore une montagne où chacunse sentirait à la maison. Il en a imaginé chaque détail dans cet esprit et, dès lors, Luc a pris part à chacune des étapes du développement terrain de la montagne. Luc Boulanger est même l’un des rares acteurs de l’industrie du ski à avoir gradué d’un collège spécialisé en la matière! Il a acquis une notoriété telle qu’il a été maintes fois consulté par d’autres stations à titre de conseiller technique pour l’entretien des pistes et le tracé de nouvelles descentes. Cette expertise et cette influence dont s’enorgueillit le Mont SUTTON ne se sont pas amenuisées lors du rachat en mars 2016 par Jean-Michel Ryan, à la direction générale depuis 2006, Pierre Chesnay et Sylvain Gervais. La famille Boulanger ayant donné naissance au Mont SUTTON, les nouveaux propriétaires avaient à cœur de préserver l’ADN de la montagne, protégeant farouchement son cachet authentique et ses valeurs originelles. Un mandat facilité par Luc Boulanger qui a toujours travaillé de concert avec la direction. UNE SUITE FORT PROMETTEUSE L’apport de Luc Boulanger à la réflexion et l’implantation d’un plan directeur pour faire de la station de ski une destination quatre saisons touristique incontournable du Québec a été nécessaire pour amorcer le virage quatre saisons. Déjà, la mise sur pied d’un réseau de vélo de montagne, la création d’un parcours de disque-golf, et, surtout, l’ajout de deux tyroliennes, dont une à virages qui est complètement unique en Amérique du Nord, sont venus cimenter l’offre estivale du Mont SUTTON. Des activités, soulignons-le, qui promettent plusieurs retombées positives pour l’économie locale et régionale. Le changement de direction au sein des opérations marque ainsi un tournant majeur pour la montagne qui continue de se développer. L’arrivée à ce poste de Nicolas Léger-Loiselle vient donc consolider la direction des projets en cours et assurer leur pérennité. Entré au Mont SUTTON en tant que responsable de la maintenance industrielle, supportant la maintenance des remontées mécaniques, des équipements roulants, du système d’enneigement et des bâtiments, ce dernier s’est bien familiarisé avec divers aspects techniques. Passionné de la montagne et de ski, il était déjà en terrain bien connu pour y avoir travaillé en tant que moniteur et superviseur de l’école de glisse pendant ses études en génie mécanique. Sa fraîcheur et son expérience sera un ajout des plus bénéfiques au déploiement de ces nouvelles avenues à titre de directeur des opérations. Tel qu’annoncé par Jean-Michel Ryan, président-directeur général, « Nicolas Léger-Loiselle prend la relève de notre très cher Luc Boulanger qui a consacré sa vie à la montagne et aux opérations. Ce dernier continuera à nous accompagner dans le succès du Mont SUTTON afin d’assurer la bonne transition des savoirs. Nous devons remercier sincèrement Luc pour sa contribution et son dévouement! Nous sommes convaincus que cette nouvelle relève sera source garante de succès et contribuera indéniablement à la croissance du Mont SUTTON. » Cela dit, le ski demeure l’essence de la montagne et plusieurs projets sont déjà dans la cour du nouveau directeur des opérations pour en atteindre le plein potentiel, naturellement bien épaulé par Luc Boulanger pendant encore quelques années, le Mont SUTTON n’étant certainement pas prêt à lui dire au revoir si rapidement! L’un des premiers dossiers pilotés par la nouvelle direction des opérations est ainsi la coordination du chantier et de l’installation d’un nouveau tapis d’embarquement au télésiège IV en vue de la prochaine saison hivernale. Un chantier prometteur d’un bel avenir en constatant la complicité déjà palpable des deux hommes! Sources : - Lydia Lyonnais Coordonnatrice aux communications, Mont SUTTON - Nadya Baron Directrice marketing, Mont SUTTON

2 vues0 commentaire

Comments


Commentaires

Share Your ThoughtsBe the first to write a comment.
bottom of page