top of page

CAMPING DE LA MINGANIE : POUR L’ACCUEIL D’ABORD ET AVANT TOUT


Explorer la Côte-Nord oblige à faire des concessions chez les caravaniers exigeants. La saison chez les tenanciers de camping s’y calcule non pas en mois mais en semaines. L’éloignement et l’affluence moindre qu’ailleurs entrainent aussi des prix plus bas pour se faire attirants. À ce compte, il ne faut pas s’attendre à des infrastructures comparables aux autres grandes destinations. L’indulgence est donc de mise certes, mais s’il est une chose qui ne manque pas c’est bien l’accueil chaleureux et hors du commun.


Le Camping de la Minganie à Longue-Pointe-de-Mingan s’inscrit dans cet esprit qui nous fait tant apprécier la Côte-Nord. Pas surprenant que l’endroit ait été récipiendaire de plusieurs prix et reconnaissances qui honorent la famille Loiselle. Notre séjour de 3 nuits aura laissé un très bon souvenir qui a vite fait oublié quelques carences.


Le trait caractéristique de cette hospitalité indéniable se manifeste dès la réservation téléphonique. On a pris notre nom et notre durée de séjour souhaitée sans obligation d’y donner en garantie notre numéro de carte de crédit. Une confiance qu’on ne voudra pas trahir en ne se présentant pas ou n’en prévenant pas d’un retard ou contre-temps. À l’arrivée, on nous a proposé quelques sites tout en s’assurant d’aller voir sur place avec nous si cela nous convenait.



Aménagé au milieu des années 80 alors que les exigences des campeurs n’étaient pas celles d’aujourd’hui, le Camping de la Minganie comporte 85 sites et offre aussi 4 cabines ainsi que 7 roulottes de divers type en location. L’offre est complète et rien ne manque, mais son aménagement est un peu plus aléatoire qu’ailleurs. Oubliez les sites bien subdivisés, car la promiscuité vous attend. C’est à peine si l’on peut placer une table de piquenique entre deux unités.



Le sol est sablonneux et durci, mais généralement au niveau. Le secteur végétalisé se trouve en retrait près de l’entrée depuis la route 138. Le bord de mer est à vos pieds.


Le déploiement des services est inégal. Notre tuyau d’égout allait contre nature, en remontant vers le puisard éloigné plutôt que le contraire. Qu’à cela ne tienne, nous nous sommes rabattus sur la station de vidange à la sortie. Notre prise d’eau de très forte pression était sur le site voisin. La connexion 30 ampères était stable et de qualité. Fait moins commun en camping québécois, vous pouvez vous raccorder au câble. Le wifi n’est pas accessible depuis tous les sites et le signal peut fluctuer.


Toilettes et buanderie sont spartiates, mais impeccablement bien entretenues. Et que dire de la boutique qui n’a rien de kitch et qui propose notamment des produits souvenirs manufacturés au Québec. Les propriétaires ne sont pas peu fiers de proposer des vêtements Océana, fabriqués par les ateliers Arseno de Matane. (BRAVO !!! )



En somme, pour un coût très raisonnable, escompté aux membres FQCC (-10%), vous avez droit à un 5 services (électricité/eau/égout/wifi/câble) très acceptables. Le même escompte prévaut pour les forfaits excursions aux Îles et aux achats à la boutique. Que dire de plus ?



NDLR : Assurez-vous au moment de la réservation d’avoir identifié correctement le bon camping, car Longue-Pointe-de-Mingan en compte deux côte à côte qui n’ont pas le même niveau d’accueil.


  • Visité pour 3 nuits – juillet 2019




Comentários


Commentaires

Share Your ThoughtsBe the first to write a comment.