top of page

EUSTIS, MAINE : Cathedral Pines Campground


Ceux qui en hiver se destinent à la station de ski Sugarloaf ou en été sur la côte du Maine à Bar Habor, sont certainement passés devant le camping Cathedral Pines de Eustis sans jamais imaginer que celui-ci pouvait constituer une intéressante destination en soi. Tant mieux nous disent avec un brin d’humour nos amis américains qui nous y avaient conviés. Pourquoi ? Simplement parce qu’ils ne souhaitent surtout pas que l’endroit, situé à une cinquantaine de kilomètres de l’entrée frontalière de Woburn/Lac Mégantic, devienne trop populaire auprès des québécois car ce secret de moins en moins bien gardé, rend déjà difficile les réservations de longue durée en période de pointe.


Qu’à cela ne tienne, une escale de 2 ou 3 nuits en route vers la Côte Atlantique pourrait être plus facile qu’un séjour prolongé tels ceux que recherchent nos voisins du sud. Ne vous y arrêtez quand même pas que pour une seule nuit car la région de Franklin County saura surprendre et satisfaire ceux en quête d’une belle communion avec la nature que ce soit à la pêche, en canot, en kayak, en randonnée pédestre, en VTT ou même en JEEP.


À lui seul, le camping offre certainement le meilleur rapport qualité/prix pour un 2 services (il n’y a  que quelques 3 services) dans un environnement où les sites sont aussi immenses que les pins géants qui l’entourent. Intimité assurée avec en valeur ajoutée, la possibilité que plus d‘une unité puisse partager l’un des 103 emplacements qui offrent une borne de 30 et 20 ampères. Seulement le tiers des occupants du camping sont des saisonniers et on sent à peine leur présence.



Les sites de bord de lac sont très convoités mais quand même disponibles pour les très courts séjours si le hasard fait bien les choses. Pour les réservations longue durée faites à l’avance, c’est une autre histoire. Tous les sites font l’objet d’un nettoyage complet dès le départ dès occupants précédents et les cendres de foyers (bétonnés) sont ramassées.


Le réseau routier est pavé et agréablement sinueux au plus grand plaisir des jeunes à vélo ou des promeneurs. Malheureusement, la limite de vitesse à 10 mph n’est pas toujours respectée. N’y cherchez pas l’omniprésence de voiturettes de golf comme ailleurs car elles sont inexistantes. Il ne faudrait cependant pas se surprendre de voir des légions de motos-quad qui heureusement, circulent hors camping dans le vaste réseau qui leur est destiné dans la région.


Les amateurs de kayaks seront servis à souhait avec le leur ou en location offerte sur place. La petite plage est conviviale et la baignade agréable dans ce grand lac Flagstaff avec en trame de fond les montagnes du nord-ouest du Maine qui n’ont rien à envier à celles du Vermont ou de l’état de New York.



L’internet y est offert gratuitement mais il faudra vous rabattre au poste d’accueil ou au « recreation hall ». Si vous parvenez à obtenir le site No : 9, vous y aurez accès confortablement depuis votre unité. Préparez-vous cependant à y délaisser alors une certaine quiétude avec le tintamarre des cris du parc pour enfants situé tout près.


Toilettes et douches sont offertes dans 2 pavillons et la salle de lavage, quoique petite est complète. Il y a une épicerie-dépanneur-magasin général à un jet de pierre du camping avec un gros poste d’essence offrant tous les types de carburant.


QUOI FAIRE DANS LA RÉGION….

À lui seul le camping est une occasion de découverte avec sa nature et son lac mais quelques randonnées exploratoires dans la région sauront agrémenter le séjour. Vous y serez tellement connecté avec la nature que vous ne pourrez résister à l’opportunité de saisir les occasions d’aller observer les orignaux..


Rangeley est en quelque sorte la ville centre de cette région qui mérite à être mieux connue. On y retrouve quelques boutiques et restos en bordure de lac. L’endroit n’a rien d’un « resort » typique. Quelques kilomètres plus loin, se trouve le petit bourg de Oquossoc où vous devez vous arrêter au magasin d’antiquités (Rangeley Lake Heritage Trust), adjacent à une boutique de chasse & pêche hors du commun avec ses multiples animaux sauvages empaillés (River’s Edge Sports). De là, vous pourrez emprunter la route 17 qui mène à 2 spectaculaires haltes d’observation des montagnes et des lacs environnants. Vous serez certainement sidérés de pouvoir y consulter des panneaux d’interprétation dans un français impeccable.



Les amateurs de randonnée pédestre ne manqueront pas d’offres, notamment avec une portion du sentier Appalachian Trail. Autres explorations dignes de mention;  le Quill Hill et le Ira Mountain offrant des vues imprenables notamment sur la station de ski Saddleback dans le premier cas et la station de ski voisine de Sugarloaf dans la deuxième opportunité. L’amphithéâtre de grosses roches du Ira Mountain aura de quoi vous laisser pantois. (NDLR : Les petites voitures devraient s’abstenir)


  • Visité plus d’une fois dont la denrière en août 2014



4 vues0 commentaire

Comments


Commentaires

Share Your ThoughtsBe the first to write a comment.