1

Bromont, montagne d’expériences : restauration encore plus québécoise

Bromont, le mardi 19 novembre 2019 – Bromont, montagne d’expériences (BME) est fière d’être la première, et à ce jour la seule, station de ski arborant le seau « Aliments du Québec au menu ». Parce que son menu est composé à au moins 60 % de produits alimentaires québécois, l’entreprise a récemment adhéré au programme. Et non seulement les produits sont québécois, mais une proportion importante provient de la région même des Cantons-de-l’Est.

Tous les points de restauration de la montagne répondent aux critères d’Aliments du Québec au menu. Ainsi, peu importe où elle s’arrêtera pour manger, la clientèle aura accès à des produits locaux de qualité. À la Débarque et au Refuge, les frites, le fromage à poutine, les pains à burgers et les saucisses à hot dog font partie de la longue liste de produits québécois utilisés.

C’est cependant le tout nouveau Chalet du Sommet qui se fera la principale vitrine du projet. Des efforts supplémentaires ont été déployés pour l’élaboration de ses menus. Les clients pourront s’arrêter manger, par exemples, un bagel de gravlax de truite (Round Top Bagels – Sutton / Ferme piscicole des Bobines – East Hereford), ou encore une tartine au canard séché (Canards du Lac Brome – Lac Brome). La carte des vins et spiritueux se distingue également en proposant uniquement des produits québécois. En 5 à 7 ou en après-ski, les skieurs retrouveront les produits du Mas des Patriotes, des spiritueux Ungava, de la Distillerie de la Chaufferie, de la cidrerie Michel Jodoin et plusieurs autres !

En arrivant en poste il y a deux ans, le chef de la station, Jérôme Bossu, s’est donné pour objectif de prendre un virage local pour la conception de ses menus. Il se dit fier du travail accompli. « Les producteurs locaux ont tellement de beaux produits à proposer, c’est facile de se laisser inspirer quand on a accès à de la si belle qualité. », déclare M. Bossu.

Alors que Bromont, montagne d’expériences souhaite se positionner comme destination touristique incontournable, ce nouveau tournant alimentaire lui permet également de se positionner comme destination agrotouristique. Il s’agit d’ailleurs d’une initiative conjointe de l’Association des stations de ski (ASSQ) et de l’AATGQ (Association de l’Agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec) qui, depuis le mois de mai, mène un projet pilote en collaboration avec l’entreprise visant à mettre de l’avant les producteurs locaux dans les stations de ski.

BME croit que cette nouvelle distinction sera accueillie très favorablement de sa clientèle. Avec la remontée mécanique avec télécabines inaugurée l’hiver dernier, le tout nouveau Chalet du Sommet cette année et une offre alimentaire locale, la station multiplie ses atouts pour bonifier l’expérience de ses clients.

Source : Hélène Bélisle – Conseillère marketing et communications, Bromont, montagne d’expériences

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *